Togo : Le CHR Atakpamé réceptionne un lot d’équipements matériels dans le cadre du PUDC.

0
407

Lomé le 14 décembre 2017.

Le Chef de l’État togolais Faure Gnassingbé s’est personnellement rendu le jeudi 14 décembre 2017 au CHR Atakpamé pour évaluer la reforme de la contractualisation et procéder à la remise d’équipements acquis dans le cadre du programme d’urgence communautaire(PUDC) au ministre en charge de la santé publique au Togo.

Dans la perspective de réduire les disparités et les inégalités en matière d’accès à des services de santé de qualité, et de permettre aux communautés défavorisées de bénéficier équitablement des soins de santé, des stratégies ont été proposées pour la fourniture des services de santé de base et des services spécialisés complémentaires, afin que le ministère en charge de la santé publique se dote des équipements.

Les équipements en cause sont constitués de cinq Ambulances, de dix véhicules 4×4 accompagnés de cent(100) Motos. Ils seront naturellement distribués dans tous les centres de santé de la région des plateaux. « C’est un jour de joie et d’allégresse pour moi et toute mon équipe, c’est pourquoi nous saluons ce geste de gratitude du Chef de l’État, qui vient sans nul doute renforcer la qualité de nos services. Ces matériaux de travail mis à notre disposition, nous permettront de surmonter des difficultés jadis affrontées », a circonstancié BAMAZI Paowa Directeur général du CHR Atakpamé.

Le Directeur General du CHR Atakpamé poursuit en précisant qu’après cinq mois de mise en œuvre de la contractualisation de son centre, le taux de fréquentation s’est augmenté, ce qui donne le reflet d’une satisfaction. Selon les chiffres avancés, on note une augmentation de plus de 11,2% au niveau de la consultation, de plus de 10,21% au niveau de l’hospitalisation, la chirurgie, le laboratoire, l’accouchement, et imagerie médicale passent respectivement de plus de 35,64% , 8,62%, 70,37%, et de plus de 11,95%. On note egalement une augmentation de plus de 35% en ce qui concerne les recettes, de plus de 85% au niveau du recouvrement et de plus de 92% en ce qui concerne la disponibilité des médicaments.

Selon le ministre de la santé le professeur Moustafa MIJIYAWA, les résultats présentés par le directeur du CHR Atakpamé ont permis le paiement régulier des salaires et des primes des 109 agents émargeant sur le budget autonome depuis juin 2017(18.500.000 FCFA par moi), avec une réduction du découvert à la banque de 46 à 31 millions, une augmentation de l’achat de médicaments de 66%, une augmentation des frais alloués à la maintenance des équipements de 841%, l’achat de deux microscopes(2.700.000 FCFA), de six ordinateurs(2.965.000), d’une table d’accouchement(680.000 FCFA), et deux brancards(1.369.000 FCFA), ainsi que la réhabilitation de la pharmacie(5.588.226 FCFA).

Pour mémo, la contractualisation du CHR Atakpamé et du CHP Blitta a été mise en ouvre depuis le 15 juin de l’année en cours.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here