Togo : le Tour 2 de la campagne vaccinale synchronisée contre la poliomyélite, démarré ce jeudi 12 décembre.

0
324

Par Impartial Actu le 12 décembre 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- M. Béweli Essotona, directeur de l’action sanitaire et gestion de l’incident a, au nom du ministre en charge de la santé officiellement lancé mercredi à Lomé, le Tour 2 de la campagne de vaccination de riposte synchronisée contre la poliomyélite. Cette campagne se déroulera dans 17 districts sanitaires des régions des Plateaux et Centrale, du 12 au 15 décembre. La cérémonie a connu la présence de plusieurs personnalités dont, les partenaires techniques et financiers (l’OMS, UNICEF…).

L’objectif visé par le ministère de la santé et ses partenaires, en lançant ce tour 2 qui consiste le 3 ème passage de la campagne de riposte vaccinale contre le poliovirus dérivé est d’une part de renforcer la surveillance des paralysies flasques aigues (PFA), et d’autres part elle permettra d’éviter le risque d’entretenir une circulation interne du poliovirus dérivé de souche vaccinale de type 2 au Togo.

Lors de ce 3 ème passage, de la campagne synchronisée de riposte contre la poliomyélite, tout comme lors du Tour 1, 550.000 enfants de 0 à 5 ans seront touchés durant ces quatre (04) jours, dans tous les 17 districs que comporte les deux régions ciblées.

M.Beweli Essotona, directeur général de l’ action sanitaire et gestionnaire de l’incident, représentant son ministre de tutelle, à lors de la cérémonie rappelé l’importance du lancement officiel de ces travaux.
« En prélude à ce Tour 2 de la campagne synchronisée contre la poliomyélite dans les régions Centrale et des Plateaux, nous organisons ce lancement pour partager les informations relatives aux activités et mobiliser davantage les leaders, les organisations de la société civile, les acteurs du secteur public et privé pour la lutte inclusive contre la poliomyélite au profit des populations », a-t-il laissé entendre.

Avant de poursuivre que, « Durant cette campagne, au-delà de la vaccination, on va demander aux vaccinateurs de rechercher des cas de paralysie ».

Prenant la parole, le Dr Dadja Landoh chargé du Programme PEV-OMS Togo, représentant de la représentante résidente de l’OMS au Togo a rappelé l’apport technique et financière qu’a apporté les partenaires (OMS et UNICEF) à cette campagne. Notamment dans le cadre des activités d’analyse et d’investigation de cette campagne.

« Ces deux partenaires techniques et financiers, ont à eux seuls mobilisé près d’un million 150 milles vaccins, qu’ils ont mis à la disposition du ministère de la santé pour la vaccination des enfants de 0 à 5 ans des deux régions. Actuellement nous sommes aux côtés du ministère, et nous allons l’accompagner dans la coordination des activités dans les deux régions », a-t-il précisé.

Le 15 octobre 2019, faut-il le rappeler, un cas de poliovirus dérivé de souche vaccinale (PVDV) de type 2 a été détecté dans le district Est-Mono (Village d’Afodji) dans la région des Plateaux mettant ainsi le pays en épidémie de poliovirus de souche vaccinale.

Et pour riposter contre la propagation de ce virus, le Togo à travers son ministère en charge de la santé en collaboration avec ses partenaires a déjà organisé le Tour 0, déroulé du 07 au 10 novembre 2019 dans quatre (04) districts, à savoir Est-Mono, et Animé (région des plateaux), Tchamba et Blitta (région Centrale), et le Tour 1 du 28 novembre au 1er décembre 2019.

Roger Tisserand

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here