Togo : Les activités de l’ACAD officiellement lancées par Charles Gafan

0
620

 

Publié le 11 Mai 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- Portée sur les fonds baptismaux, il y a une vingtaine d’années déjà, l’Association des commissionnaires agréés en douane (ACAD), vient de lancer officiellement ses activités vendredi 10 mai 2019 à Lomé. La cérémonie tenant lieu de lancement officiel, s’est déroulée en présence des membres du gouvernement, de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) et Laurent Tamegnon, le président du Conseil national du patronat (CNP).

L’ACAD regroupe donc des professionnels agréés en douane, et a pour mission de tout mettre en œuvre pour permettre au secteur du transit et de la logistique, d’avoir plus de tonus et d’impacts. Elle sera dirigée par un bureau de 12 membres présidé par Charles Kokouvi Gafan, PDG de Bolloré Transport & Logistics Togo.

« L’ACAD, en procédant au démarrage de ses activités, entend se muer en une force de propositions pour une meilleure organisation du secteur tout en renforçant son apport à l’émergence de l’économie togolaise. Nous mettre ensemble, traduit notre volonté à faire progresser les pratiques de notre métier, à accroître notre visibilité et notre représentativité…bref, constituer un corps de convergence de bonnes pratiques pour donner davantage de crédit à notre profession commune », a déclaré Charles Kokouvi Gafan président de l’ACAD.

Selon Charles Kokouvi Gafan président de l’ACAD, la nécessité de créer cette association dans un domaine où des associations similaires mènent déjà des activités, se justifie par le fait que: via l’ACAD, il est évidemment d’une part que les commissaires agréés en douane, vont conjuguer leurs forces, pour plus d’entraides.
« C’est en s’entraidant qu’on peut initier des actions qui mettent en confiance les investisseurs », a-t’il laissé entendre.

D’autre part, le président de l »ACAD Charles Gafan précise que « Le métier de commissionnaire en douane étant un métier ‘noble’, ‘professionnel’ et ‘respectable’ et au cœur des importations et des exportations du commerce international qui constitue un des socles importants dans l’économie du Togo, il est de bon ton d’avoir en face du gouvernement qui ne cesse de créer de bonnes conditions, des commissionnaires qui peuvent réussir le pari des réformes ».

Rappelons que l’ACAD est constituée de sociétés jouissant d’un agrément de commissionnaires en douane dont les principes fondamentaux sont basés sur la probité morale sans faille. A ce jour, l’ACAD rassemble 12 entreprises intervenant dans le transport, la logistique et les formalités douanières pour tiers.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here