Togo: Les Cadres comptables de l’ECC-Togo outillés à Lomé sur le nouveau plan comptable SYSCOHADA Révisé.

0
593

Publié par Woditè DOKOU le 18 août 2018.

(IMPARTIAL ACTU) Le besoin pour toute administration, de disposer des admistrateurs ayant un niveau moderne et très élevé, implique tout d’abord une formation des formateurs, qui se chargeront après de partager leurs acquis avec leurs collègues. Voici le leitmotiv pour lequel, le conseil d’administration de l’église du christianisme céleste du Togo et le cabinet ESF-Afrique ont subventionné et parrainé le premier séminaire de formation des cadres comptables de l’ECC-Togo sur le SYSCOHADA Révisé. La rencontre s’est tenue du 16 au 17 août 2018, à l’Hôtel Avenida à Lomé.

La tenue de cette rencontre de Lomé fait suite au besoin des responsables du conseil d’administration de l’ECC de centraliser les quêtes, et de remettre tout ce qui a un caractère pécuniaire dans un bloc financier susceptible d’offrir à l’église des possibilités de financements, pour supporter ses charges financières. Une vingtaine des cadres comptables de l’église du christianisme céleste du Togo, et deux en provenance d’autres églises, ont participé à ce séminaire, qui vise à leur permettre d’avoir un niveau de comptabilité de taille.

Les travaux de cette rencontre ont gravité autour du plan comptable SYSCOHADA Révisé mis en vigueur le 1er janvier 2018. Durant les travaux, les participants ont été informés à divers niveaux sur les spécificités du nouveau plan comptable. Une revue des grandes lignes de la réforme du droit comptable leur a également été présentée.

Selon Abraham Amen TAMADAHO formateur principal et initiateur du séminaire, la suppression de certains comptes bancaires, le revirement du principe de présentation des états financiers, et les nouvelles normes IFRS imposées dans l’espace OHADA, constituent les nouvelles modifications que présente le nouveau plan comptable SYSCOHADA Révisé.

« Étant praticien de la comptabilité et ayant fait partie de la commission nationale de L’OHADA dans mon pays le Bénin, j’ai trouvé normal de former les cadres comptables de mon église qui est le christianisme céleste. Cette église dans laquelle j’ai grandi m’a vu devenir un expert comptable, et aujourd’hui c’est la moindre des choses que je puisse faire pour rehausser le niveau de compétences des cadres de son administration », a-t-il glosé.

Pour le Révérend Prophète Pasteur Adétola Paul BELLOW, president du conseil d’administration de l’église du christianisme céleste du Togo, cette formation vient à point nommé dans la mesure où, son bureau nourrit l’ambition de créer des entreprises génératrices de revenus.
« Si nous n’avons pas de formation, à ce niveau nous allons beaucoup perdre financièrement, et rentrer tout droit dans le mur. C’est ce qui nous a amené à donner naissance à cette initiative, pour démarrer et préparer les esprits à pouvoir accepter ce principe de formation », a-t-il expliqué.

Ce dernier poursuit en donnant ses impressions après les deux jours de rencontre.
« Je suis grandement satisfait de la façon dont les choses se sont déroulées. Je ne pensais même pas que des gens répondront à notre appel, parce-que certains ont déjà essayé une initiative similaire qui n’a pas marché. On attendait environ 100 personnes, et à la fin on a 20, c’est pas la moyenne mais on espère. Je ne peux que me réjouir et remercier le Seigneur, pour tout ce qu’il nous a fait durant ces deux jours ».

« Vous auriez constaté la présence parmi nous, de deux personnes qui ne sont pas de notre église. Ceci démontre clairement que nous sommes ouverts sur les autres églises », a-t-il conclu.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here