Togo: Les Comités Locaux de Paix du HCRRUN désormais installés

0
512

Par Impartial Actu le 08 Octobre 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- Mme Awa Nana Daboya présidente du Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN), a officiellement installé mardi à Lomé, les comités préfectoraux dénommés, « comité de Paix » pour entamer le volet « réparation communautaire ». Outre la cérémonie de mise en place de ces comités, elle a également ouvert les travaux d’un atelier de 3 jours pour renforcer les capacités des membres desdits comités.

À l’issue de l’atelier, les nouveaux comités formés ont pour objectif d’accompagner le HCRRUN dans sa mission de réparation des victimes et plus globalement la mise en œuvre des recommandations de la Commission vérité, justice et réconciliation.
La formation de ces comités composés d’acteurs de la société civile, de chefs traditionnels, de représentants de partis politiques, va donc renforcer leurs capacités dans leur rôle, celui de l’identification des victimes.
Ceux-ci contribueront également à sensibiliser la population sur les notions de paix, une mission qui s’inscrit bien évidemment dans le programme de la mise en œuvre du programme d’indemnisation des victimes poste électorales de 1958 à 2005.
Ce processus est enclenché depuis 2017. Sur les 34000 victimes enregistrées par le HCRRUN, 7660 ont reçu leur dédommagement à ce jour pour le compte des victimes poste électorales de 2005.

Les étapes de la prise en charge psycho-médicale des victimes indemnisées, le rôle des huissiers de justice dans le processus des indemnisations, et la sensibilisation les membres de ces comités sur les questions liées au terrorisme et à la sécurité humaine, sont entre autres les sujets qui seront abordés au cours des travaux de cet atelier.

AWA NANA DABOYA Présidente de HCRRUN a rappelé aux membres des comités de paix, la mission qu’ils doivent accomplir vis-à-vis des populations à l’issue de la formation.
« Vous êtes appelés à aider les populations à développer la culture du vivre ensemble, vous aurez à débattre des questions multiples et transversales centrées sur la paix, la réconciliation et l’unité nationale », a-t-elle martelé.
« Les membres de ces comités, ajoute-t’elle, ont été choisis par les personnes ressources de leur lieux de provenance. Ils sont donc leur représentants directs auprès de notre institution »

Cet atelier, faut-il le rappeler est appuyé financièrement et techniquement par le PNUD pour la création de communautés locales de paix selon Aliou Dia.
« Le PNUD est heureux d’apporter son appui technique et financier à la présente initiative. Nous le savons tous, tout processus de réconciliation est dynamique » a laissé entendre Aloui Dia, le représentant de l’agence des Nations Unies.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here