Togo : les députés indépendants à l’Assemblée Nationale, demandent aux candidats malheureux de ne pas jouer aux faux perdants.

0
458

Par Impartial Actu le 27 Février 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Les députés indépendants à l’Assemblée Nationale ont félicité Faure Gnassingbé, jeudi à Lomé pour sa réélection au terme de l’élection présidentielle du 22 février dernier. C’est donc à travers une déclaration, dont lecture a été faite par le président du groupe parlementaire des députés indépendants, Pacôme Adjrouvi.

Ils étaient dix-huit (18) députés indépendants à l’Assemblée Nationale a félicité ce jour de la réélection du président sortant Faure Gnassingbé, pour sa brillante victoire avec un score de 72,36%, avant de l’encourager à continuer le travail qu’il a entamé, pour une stabilité socio-économique, sécuritaire et pour le développement du Togo.

« Nous avions appelé, compte tenue du travail que M. Faure Gnassingbé a eu à faire depuis qu’il est à la tête du Togo, à ceux qui nous ont voté et aux populations, de voter pour lui pour cette présidentielle. Et aujourd’hui notre appel a été entendu, puisque c’est Faure Gnassingbé qui a été élu avec 72, 36% », a indiqué Pacôme Adjrouvi.

Pour lui la rencontre avec les professionnels des médias, est une opportunité, pour dire un grand merci à la population, et réitérer par la même occasion, leur soutien au président élu.

« Nous l’encourageons à continuer ses efforts de relance économique qu’il a commencé et qui portent déjà ses fruit », a ajouté Pacôme Adjrouvi.

Pour les candidats malheureux contestataires, des résultats provisoires proclamés par la CENI, et surtout à ceux qui pensent à un recomptage de voix bureau de vote par bureau de vote, il demande humblement de respecter les lois du pays.

« Je suis avocat, et je crois qu’il faut respecter les lois du pays. Le code électoral n’a pas prévu ce que demandent les gens. Il ne faut pas jouer aux mauvais perdants », a-t-il fait savoir.

En guise de rappel, les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 22 février dernier, place le candidat Faure Gnassingbé, candidat du parti au pouvoir, en tête des votes avec 72,36% des voix. Il est suivi du candidat Agbéyomé Kodjo qui récolte 18,35%. Ce dernier rejette les résultats et annonce son intention de saisir la Cour constitutionnelle.

Dans quelques heures, la cour constitutionnelle va se prononcer, pour trancher définitivement avec la publication des résultats définitifs.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here