Togo : les entreprises naissent comme jamais

0
88

Par René DOKOU le 11 Août 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Le Togo a progressé de 59 places dans les éditions 2019 et 2020 du classement Doing Business qui jauge l’attractivité de l’environnement des affaires dans un pays. Loin d’être le fruit du hasard, cette performance est le couronnement d’un pack de mesures modernes mises en vigueur sur le territoire pour tendre une main amicale aux opérateurs économiques longtemps contrariés par des démarches quelque peu complexes.

Ces réformes qui ont progressivement libéralisé les affaires, touchent plusieurs domaines essentiels de l’économie. Les facilités accordées couvrent la création d’entreprise, le raccordement à l’électricité, le transfert de propriété, le règlement de litiges commerciaux…

Malgré la crise qui s’est entre-temps invitée dans le paysage économico-sanitaire, les Togolais et les investisseurs étrangers n’ont pas été vraiment ralentis, en partie grâce à la solidité des réformes.

Les entreprises naissent comme jamais


La « création d’entreprise » est un indicateur pris en compte par les politiques économiques au Togo. Depuis 2019, les entrepreneurs peuvent effectuer les formalités de création d’entreprise en ligne (https://www.cfetogo.tg/). Au premier semestre de 2021, 7 311 sociétés ont été créées, soit une progression de 21% par rapport à la même période l’année passée. Le pays dénombre à ce jour plus de 100 000 entités.

L’essor des entreprises dans le pays s’explique par la réduction des frais de création d’entreprise (de 262 000 francs en 2012 à 30 000 francs aujourd’hui) ; la réduction du délai de création (de plusieurs jours en quelques heures) ; la suppression des droits d’enregistrement et de timbres à la création ; la libéralisation du capital social et de la valeur nominale des parts sociales ; la gratuité de la publication des annonces légales sur le site web du CFE, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here