Togo: Les microfinances partenaires de PayKap Mobile Money toucheront chacune 3 millions FCFA.

0
965

Publié le 08 novembre 2018

(IMPARTIAL ACTU)- La direction générale Afrique, du porte-monnaie électronique PayKap Mobile Money poursuit sa politique de conquête du marché africain. C’est dans dynamique qu’une équipe avec à sa tête le directeur général Afrique de PayKap Mobile Money Dalvarice Ngoudjou, est en mission depuis la semaine dernière à Lomé, pour charmer le marché togolais.

Le responsable de cette nouvelle plateforme de transfert et de retrait d’argent, Dalvarice Ngoudjou a signé des conventions de partenariat avec une dizaine de microfinances de la place. Les cérémonies de signature de conventions ont été précédées par une conférence de presse le mercredi 07 novembre 2018. Cette rencontre avec les médias vise à présenter et expliquer les contours de cette nouvelle plateforme électronique.

Paykap mobile money, est un porte-monnaie électronique émergeant, qui sert de moyen de transfert et de retrait d’argent, à un client titulaire d’un compte PayKap. Le client PayKap peut donc effectuer des transactions entre deux ou plusieurs comptes PayKap ou encore entre comptes bancaires via son téléphone mobile sans l’entremise de l’opérateur de téléphonie mobile auquel il est abonné.

Pour créer son compte PayKap, il suffit juste d’avoir un téléphone portable (smartphone). Avec sa connexion internet le potentiel client de PayKap va sur le compte mail PayKap.com. Une fois la page ouverte il clique sur la case ‘s’inscrire’, et remplir les cases: Nom et prénoms, numéro de téléphone, pays, accompagner d’un mot de passe de 4 chiffres que le client choisit lui-même. Une fois ces formalités remplies le compte PayKap est ouvert.

Le PayKap mobile money, est un vrai phénomène en Afrique, développé par les africains pour les africains, pour aider les populations à faire des affaires via des transactions, simples. Peut-être agent agréé, toute personne ou entreprise qui peut fournir les services comme call-boxeurs, boutiques, stations d’essence, pressings, pharmacies, librairies, microfinances, banques et toute structure ouverte au public.

La conférence de presse tenue ce mercredi a également été couplée par la signature de conventions de partenariat avec les microfinances LUMENE et CIEC(Au total 15 agences pour les deux réunies). Les termes de ces contrats sont les mêmes que ceux signés précédemment, et stipulent clairement que PayKap s’engage à reverser à ses partenaires 30% des commissions venant d’eux. Ce taux de 30% peut grimper jusqu’à 80%, en fonction des situations et des relations qui vont lier la microfinance et PayKap.

Pour permettre aux microfinances partenaires de mieux s’adapter aux méthodes PayKap les agents des microfinances partenaires ont été formés. Une somme d’argent sera également remis aux partenaires PayKap pour entamer le travail sur le terrain.

« Nous nous engageons à mettre à leur disposition pour le début de leur activité une certaine somme d’argent en occurrence 3 millions pour éviter de créer des difficulté à leur trésorerie. De leur côté, les propriétaires des microfinances, s’engagent à nous faire signe régulièrement avec un seuil d’alerte quand cette somme est entamée pour que nous puissions les réapprovisionner », a indiqué Dr Dalvarice Ngoudjou.

Les microfinances partenaires, ont donc pour mission de déployer les services PayKap sur toute l’étendue du territoire national togolais, avec à la clé, l’implantation des Kiosques pour toucher plus de clients. La phase d’implémentation de PayKap mobile money est plus que jamais lancée au Togo.

 

Le Togo suit donc le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Canada…, dont les populations apprécient beaucoup la facilité des prestations et la lucidité des initiateurs à innover en cas de petits problèmes liés au fonctionnement correct du système.

Julien Maréchal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here