Togo : les VEC artisans de la région centrale reçoivent des kits d’insertion professionnelle.

0
244

Par la Rédaction le 7 Octobre 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Le gouvernement togolais a procèdé mardi 6 octobre à la remise officielle des kits d’artisans aux Volontaires d’engagement citoyen (VEC) des vagues 3, 4 et 5 ayant terminé leur mission avec l’Agence nationale de volontariat au Togo (ANVT).

Les kits artisans sont composés de lave tête, chaises pour coiffeuse, séchoirs sur pied, machines à coudre, paires de ciseaux, machines à broderie, machines à surfilage, fer à repasser, mètres ruban, perceuses à main, masques de protection, mini postes à souder, ensemble tourne visse, marteaux simple, caisses à outils, etc.

Dans la région centrale, au total cent soixante (160) VEC artisans issus des villes de Sokodé, Sotouboua, Blitta, Tchamba et Djarkpanga, vont bénéficier des kits répartis sur sept corps de métier notamment 90 kits couture, 25 kits coiffure, 4 kits de broderie, 19 kits de menuiserie bois, 11 kits de menuiserie alu, 6 kits de soudure et de 5 kits de mécanique à 2 roues pour un montant total de quarante-cinq millions cent quatre-vingt mille six cent trente-trois (45 180 633) F CFA.
Cet appui en kits d’artisan apporté par le gouvernement aux VEC, s’inscrit dans le Programme de développement communautaire en zone urbaine (PDC-ZU) dont l’objectif est d’amener 52% des quartiers défavorisés des villes du Togo à se prendre en charge pour assurer leur épanouissement et contribuer au développement du Togo. Il est Piloté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) dans le but d’accompagner ces jeunes artisans ayant terminé avec succès leurs missions de volontariat, à s’insérer sur le plan socio professionnel et à développer leur savoir-faire au profit de leurs communautés contribuant ainsi à l’économie locale et nationale.
Initié depuis Janvier 2016, avec l’appellation Jeune déscolarisé (JDS) qui a connu une extension en 2017 sous le nom Volontaires d’engagement citoyen (VEC), ce programme vise à déployer les jeunes sur les travaux à haute intensité de main-d’œuvre dans les centres urbains moyennant une rémunération qui leur permettra à la fin de leur mission de s’insérer au plan professionnel. Il est exécuté par l’ANVT et l’ANADEB.
Il est à noter que depuis 2019, ce programme s’est étendu dans tous les chefs-lieux de préfecture du Togo et dans tous les chefs-lieux des communes à partir de 2020. Dans la région centrale, les cinq préfectures dont 15 communes sont concernées.
Il s’insère parfaitement dans la stratégie d’intervention de l’ANADEB, fondée sur la participation et l’inclusion, la prise en charge locale et l’identification des potentiels bénéficiaires sur la base de la carte de pauvreté du Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here