Togo : l’ODI démarre une tournée nationale pour booster le génie créateur des jeunes porteurs de projets

0
393

Par la Rédaction le 10 Novembre 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- L’organisation pour le Développement Inclusif (ODI), organise du 11 au 18 novembre 2020 en partenariat avec la motivatech Canada, une tournée nationale de formation et de motivation de la jeunesse togolaise sur la créativité et la travaillabilité.

Les différents travaux au menu de cette tournée nationale, vont se dérouler sous la coupole du thème : “Jeunesse togolaise, n’attend pas de renforts, redouble plutôt, d’efforts”.

Les participant découvriront au cours des diffents panels, les techniques de création d’entreprise, notamment : comment entreprendre, la rédaction et l’exécution d’un projet…

Les différentes sessions de formation permettront aux organisateurs d’apporter des changements dans l’état d’esprit des porteurs de projets. La tournée s’inscrit dans une logique qui consiste à ne pas parler d’entreprenariat, mais de créativité et de travaillabilité.

En effet, il ne s’agira pas précise Roméo CHOUAKE entraîneur d’excellence à la motivatech Canada, de faire au cours de cette tournée nationale, une répétition des séminaires d’entreprenariat. Le but principal visé est de rencontrer des gens porteurs de projets, afin de leur permettre de connaître un certain nombre de choses sur l’entrepreneuriat et la créativité ou l’audace. En réalité indique Roméo CHOUAKE, toute personne nait avec un génie créateur et que la pensée créative peut apporter de nouvelles solutions à de vieux problèmes.

Essentiellement, les participants seront outillés à travers des ateliers très pédagogiques. Au cours de ces ateliers, les porteurs de projets seront amenés à dissocier le « travail » de « l’emploi ».
Pour Roméo CHOUAKE, il y a pas de l’emploi pour tout le monde quelque soit le pays de résidence. Par contre analyse t-il, le travail, il y en a eu et il en aura toujours pour tout le monde.

« Si je veux avoir un emploi, ça dépend pas de moi, mais si je veux produire du travail, ça dépend pleinement de moi. Je voudrais que les jeunes sachent qu’en réalité, c’est pas forcément l’emploi qui offre un statut socioéconomique. Le secret à ce niveau est de monter un projet à ses frais sans paye. Et lorsque vous commencez le travail à vos frais sans paye, vous finissez toujours avec la paye »

Et d’ajouter « je voudrais demander aux jeunes d’être patients, pour commencer à travailler même sans être payés. J’ai remarqué que les gens qui ont choisi le travail par rapport à ceux qui ont choisi l’emploi, finissent souvent par devenir indépendants économiquement »

Selon Ayéfoumi Jean-Baptiste, secrétaire général de l’ODI, la tourné nationale va démarrer à Dapaong, le mercredi 11 novembre. Après suivront les villes de Kara, Sokodé, Atakpamé et l’épilogue effectif a Lomé le 18 Novembre prochain à la maison des jeunes d’Amadahomé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here