Togo : L’ONG LWDF fait don de 25.000 boites de biosécurité au ministère de la santé et de l’hygiène publique.

0
476

 

Publié le 20 Mai 2019

(IMPARTIAL ACTU)- La professeur Vovor Ahoéfa, directrice générale des Etudes de la planification et de l’information sanitaire en abrégé DGEPIS, a réceptionné lundi 20 mai 2019, au nom du ministre en charge de la santé publique au Togo en mission, un don en boites de sécurité. L’institution donatrice l’ONG Light in the World Développement Foundation, a remis le lot de matériels au cours d’une cérémonie de remise symbolique. C’était également en présence de Mr Ayité directeur de l’assainissement de l’hygiène de base, organe bénéficiaire direct du don.

Le lot de matériels réceptionné par le ministère de la santé et de l’hygiène publique, sera très bientôt dispatché dans tous les centres de santé disposant d’un ou plusieurs incinérateurs. Il est constitué de 25.000 boites de sécurité répondant aux normes NF X30-500 et UN 3291, et sont d’un coût total de 30 millions de FCFA. Ces boites de sécurité ont chacune une capacité de 1 litre et sont faites en plastique dur. Elles sont d’ailleurs des boites à tranchants et offrent la possibilité de désadapter les corps vacutainers et les seringues en toute sécurité, contrairement aux boites de sécurité en carton.

« Ces boites ont été fabriquées par la société Frontier Plastics Limited pour le compte de Frontier médical group sous la référence Réf 4160-0020_09 », a informé Augustin HOGBONOUTO administrateur des finances représentant le président de LWDF, à la cérémonie de remise symbolique de boites de sécurité.

Les boites de sécurité offertes par l’ONG LWDF au ministère en charge de la santé publique au Togo, ont pour rôle de recevoir les seringues d’activités de soins et de les incinérer après. Leur finalité est de réduire les accidents en milieux sanitaires, bref lutter contre les maladies nosocomiales.

Les problèmes de boites de biosécurité se posent avec acuité sur toute l’étendue du territoire national togolais, c’est ce constat qui contraint l’ONG LWDF, qui dans sa vision d’assurer le développement socio-économique, et sanitaire, de résoudre un temps soit peu les difficultés inhérentes au manque cet outil précieux.

« Bien que cette cérémonie soit symbolique, elle revêt un aspect capital car le matériel que nous recevons ce jour est essentiel pour plusieurs activités, notamment la prévention et contrôle de l’infection, l’hygiène hospitaliers, le WASH et le WASH-FIT », a indiqué le directeur de l’assainissement de l’hygiène de base Mr Ayité.

« Nos formations sanitaires connaissent des ruptures fréquentes en boites de sécurité. Je suis convaincu qu’avec ce don, il n’y aura plus de rupture dans la fourniture de boite de biosécurité dans nos hôpitaux. Je lance un appel à tous nos partenaires à emboiter le pas de l’ONG LWDF, histoire d’éliminer ce problème de rupture. Je promets par ailleurs qu’on en fera bon usage », a-t’il circonstancié.

Dans les jours à venir, le don va permettre à la division de l’assainissement de base de réaliser l’une de ses missions principales, qui est de concevoir et mettre en œuvre les programmes d’hygiène en milieu de soins.

Victorien Lesage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here