Togo: L’UE fait don d’équipements informatiques au corps de contrôle DU PASJ.

0
511

Publié le 10 Octobre 2018.

(IMPARTIAL ACTU)- Le corps de contrôle, un secteur de la justice au Togo, a reçu des mains des premiers responsables de l’Union européenne au Togo des équipements informatiques et des véhicules. C’est au cours d’une cérémonie de remise, qui s’est déroulée le mardi 9 octobre 2018 au CASEF de Lomé.

Ce don de l’Union Européenne dont l’objectif général est de contribuer à la consolidation de l’État de droit au Togo, se situe dans le cadre du Programme d’Appui au Secteur de la Justice (PASJ).

Le « Volet Corps de Contrôle » dudit programme participe à la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite en appuyant les organes de contrôle d’État dans le renforcement de leurs capacités opérationnelles. Le corps de contrôle est composé de : la Cour des Comptes, l’Inspection Générale des Finances, l’Inspection Générale d’Etat et l’Inspection Générale du Trésor.

Ces équipements, d’une valeur totale de 79 683 517 F CFA, composés des ordinateurs portables, des imprimantes de bureau, des imprimantes portables, des scanners portables, trois véhicules Toyota HILUX Double Cabine 4×4 DIESEL , viennent conforter les efforts du gouvernement dans la lutte contre ce fléau.

Ce don de l’Union Européenne, permettra aux corps de contrôle de mener simultanément des missions et d’augmenter le nombre des entités contrôlées. Les équipements informatiques composés des appareils portatifs, donneront plus d’indépendance aux corps de contrôle vis-à-vis des structures contrôlées.

Le Directeur de Cabinet du Ministère la Planification du Développement, M. EDJEOU Essohanam, qui a présidé la cérémonie de remise d’équipements, a reconnu que ce don de l’Union européenne vient allonger la liste de ses appuis au Togo. Il a souhaité que les corps de contrôle utilisent ces équipements dans le but d’améliorer leurs activités sur le terrain dans la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite au Togo.

M. Bouasvan Bouasy, attaché de Programme Gouvernance Economique à la délégation de l’Union Européenne et le Procureur Général près la Cour des Comptes et porte parole des structures bénéficiaires ont pris part à la cérémonie.

Marcel Cassanova.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here