Togo/ONAEM : acquisition de 3 Stations météo marines de dernière génération

0
256

Par la Rédaction le 19 Février 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), joue pleinement sa participation aux côtés du gouvernement togolais, dans sa vision de faire du pays, un hub logistique maritime.

Jeudi, Edem Kokou TENGUE, Ministre de l’Economie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière a en présence de Affoh Atvha-Dédji ministre en charge des transports, réceptionné des mains de Aliou Dia, représentant résident du PNUD au Togo, pour le compte de l’Organisme National chargé de l’Action de l’État en Mer (ONAEM), les clés de trois Stations météorologiques marines. Ces ouvrages de dernière génération sont communément appelés courantomètres (ils permettent de mesurer le courant, les vagues et autres pour faciliter la navigation).

Selon les responsables de l’Organisme National Chargé de l’Action de l’État en Mer (ONAEM), les trois stations sont respectivement installées à Kodjoviakopé au niveau de la plage, au Port autonome de Lomé et au port de Kpémé.

Elles sont des dispositifs technologiques qui servent à mesurer tous les paramètres météorologiques. Ces stations, sont des outils informatiques aussi bien aux ports qu’aux marins, mais aussi à l’ensemble des utilisateurs des services météo.

Leur installation rentre dans la mise en œuvre de la feuille de route du gouvernement togolais en l’occurrence le PND en son axe 1.

« Quand le gouvernement togolais nous a approché pour un appui financier en vue de mettre en place des stations météo, nous n’avons pas hésité. Ces stations sont des éléments très essentiels dont le Togo a besoin dans le cadre de l’acquisition de données, le suivi des réalisations et la planification du développement de manière générale », a indiqué Aliou Dia.

Il poursuit en expliquant que c’est un chantier que le PNUD a ouvert avec le gouvernement, mais il est, explique-t-il « évident que ça s’integre dans le cadre de la modernisation de l’ensemble des équipements hydrometéorologiques au Togo de manière générale ».

« Nous sommes en train de discuter avec le ministre des transports pour voir comment nous pouvons accompagner le gouvernement dans la modernisation des stations météo à l’intérieur du pays. Mais aussi de mettre en place des stations météo qui vont servir à l’agriculture », a ajouté le représentant résident du PNUD au Togo.

Le ministre Edem Tengué a remercié le PNUD pour son appui financier dans l’installation de ces stations météo, avant de rappeler que celles-ci ne sont pas juste utiles aux fins de navigation mais, les données recueillies grâce à elles peuvent trouver des applications dans la planification du développement et dans l’agriculture notamment.

« Ces stations vont pleinement participer à l’atteinte des objectifs du gouvernement dans le secteur maritime dont l’un est de faire du Togo, un hub maritime », a expliqué le ministre.

Pour finir, il faut noter que l’installation de ces trois stations météo marines a coûté environ 350 000 000 FCFA au partenaire financier et technique qu’est le PNUD, grâce à une requête du Haut Conseil pour la Mer (HCM).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here