Togo: Réactions de Kodjona Kadanga, sur le sujet de l’enrôlement de mineurs dans la zone 2.

0
451

Publié le 23 Octobre 2018.

(IMPARTIAL ACTU)- « Enrôlement des mineurs, je n’en ai pas encore eu vent. Si j’ai eu vent, ce sont des rumeurs. C’est que je peux dire à cette étape-là », c’est sur ces propos que le président de la CENI Kodjona Kadanga, a balayé du revers de la main, les images qui circulent sur les réseaux sociaux, faisant état de recensement des mineurs, dans les centres de recensement et de vote au nord du pays.

Le président de la CENI affirme n’avoir pas reçu des messages lui faisant état de recensement de mineurs au nord du pays. Selon ce dernier les activités relatives à l’enrôlement des électeurs dans la zone 2, se déroule comme prévu, et il n’y jusqu’à l’heure actuelle, aucune information faisant état de mauvais fonctionnement. Mais il rassuré que s’il est avéré que les mineurs aient été recensés dans les CRV, il y aura des apurements, et ces mineurs ne seront pas comptabilisés dans le fichier électoral définitif.

« En tout état de cause, et je peux vous rassurer, pour pouvoir arriver à un fichier fiable, il y a des étapes qui répondent aux standards internationaux. Cela passe par les apurements du fichier originel et on peut aller jusqu’aux contentieux pour avoir un fichier fiable. Et donc, si ces cas sont avérés, je peux vous assurer que ces cas ne seront pas pris en compte, d’autant plus qu’il y a tout un processus pour pouvoir les détecter et pour pouvoir les sortir du fichier définitif », a-t-il fait croire.

Mais la réaction du patron de la CENI ne convaint pas du tout, le député Jean KISSI du CAR, qui intervenant lundi sur les ondes de Victoire Fm, a réduit à néant les arguments alambiqués balayé du Prof Kodjona Kadanga.

« Si on n’est pas en mesure de dire à quelqu’un qui se présente physiquement qu’il est un mineur, ce n’est pas une machine qui le dira », a-t-il mentionné.

Marcel Cassanova.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here