Togo : Reprise des interventions sanitaires de masse dès juillet prochain.

0
275

Par Impartial Actu le 23 Juin 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Le ministre de la santé et de l’hygiène publique Prof Moustafa Mijiyawa, a procédé en conférence de presse mardi 23 juin 2020, à la relance des activités sanitaires de masse. Le démarrage de ces activités est prévu pour le début du mois de juillet prochain.

La cérémonie s’est déroulée en présence des partenaires techniques et financiers notamment, l’OMS conduite par le Dr Binta Fatoumata Tidiane DIALLO et de l’UNICEF avec également à sa tête le Dr Aissata BA SIDIBE.

Après l’arrêt brusque des activités imposé par la pandémie de la Covid-19 dans plusieurs secteurs dont celui de la santé, l’un des défis les plus pressants, est de parvenir à satisfaire la demande des populations en matière de la santé.

Depuis l’avènement de cette pandémie, le constat est clair et très amère. On constate d’ailleurs, une baisse remarquable de la fréquentation des structures de santé par les populations, une baisse des couvertures vaccinales et la suspension des interventions sanitaires de masse.

Selon, le ministre de la santé et de l’hygiène publique Prof Moustafa Mijiyawa, la propagation d’autres maladies épidémiologiques comme : la poliomyélite, la fièvre jaune… sévissent en cette période de la Covid-19 où il y a un peu de relâchement dans les interventions sanitaires de masse.

« Nos enfants souffrent d’un certain nombre de carences qui agissent sur leur croissance. C’est pour ces raisons que mon département en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers va reprendre ses activités. Il faut un recadrage avec la relance des activités sanitaires de masse, c’est très très important. La Covid-19 est là, mais on ne peut pas ignorer les autres maladies épidémiologiques », précise le ministre.

Au total, cinq (5) interventions de masse sont programmées, et vont se dérouler dans le respect strict des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires pour limiter la propagation de la Covid-19.

Il s’agit ainsi : de la campagne de riposte de vaccination des enfants de 0 à 5 ans contre la poliomyélite dans les régions Maritime et Lomé Commune. Elle aura lieu de manière synchronisée avec les pays voisins, en juillet 2020 en deux tours;

De la campagne de riposte de vaccination contre la fièvre jaune chez les personnes âgées de 09 mois et plus à Galangashi dans le district sanitaire de l’Oti, en juillet 2020.
Des cycles de chimio-prévention du paludisme saisonnier à la Sulfadoxine Pyrimétamine dans les régions : Savanes, Kara et Centrale. Elle consiste à administrer un traitement antipaludique aux enfants de 3 à 59 mois durant la période de forte transmission (mois de juillet, août, septembre, et octobre 2020), dans les zones éligibles que sont les trois régions;

De la campagne nationale de distribution gratuite de moustiquaires à imprégnation durable (MID) à la population.
« Les distributeurs passeront de maison en maison sur toute l’étendue du territoire national pour dénombrer les couchettes et en même temps fournir gratuitement les MID aux ménages à raison d’une MID par couchette afin de se protéger contre le paludisme.

Et enfin d’une campagne de traitement de masse (TDM) à l’Albendazole, le Praziquantel et l’Ivermectine contre trois (03) maladies tropicales négligées que sont respectivement les geo-helminthiases, les schistosomiases et l’onchocercose.

La représentante résidente de l’OMS au Togo Dr Fatoumata Binta T. Diallo, a félicité et encouragé le gouvernement togolais. Elle a par ailleurs réitéré le soutien de l’OMS, à soutenir le bon déroulement de ces activités sanitaires de masse.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here