9ème A-G de Millenium Microfinance : Résultat excédentaire en 2018, Perspectives prometteuses pour 2019, l’essentiel à retenir !

0
1643

Publié le 19 Mai 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- En marge de la commémoration de ses dix ans d’existence l’institution de microfinance aux appellations bien soignées « Millenium microfinance », a tenu samedi 18 mai 2019 au Grand Rex à Lomé, sa neuvième assemblée générale ordinaire. Une rencontre grand chelem qui s’est déroulée en présence du Directeur Général Mr Romaric LISSANON et du président du conseil d’administration Bernard GBAGBA, qui ont rehaussé de leur présence le niveau de l’événement.

Après l’exercice 2018 marqué par des faits économiques favorables à l’institution de microfinance, l’heure du bilan a naturellement sonné aux premiers responsables de Millenium Microfinance. C’était d’ailleurs l’occasion pour ces derniers de se donner au fameux exercice de présenter le bilan, les forces, les faiblesses, les innovations du précédent exercice et les perspectives à venir, en ce qui concerne le nouvel exercice.

D’entrée de jeu, il faut d’emblée retenir que le bilan de Millenium Microfinance au titre de l’année 2018 est quasiment satisfaisant, selon le rapport financier présenté par le bureau national de l’institution à environ 5000 membres qui ont marqué de leur présence à cette assemblée générale ordinaire.

Avec un patrimoine de 429 millions en 2018, contre 590 millions en 2017, soit un taux de 27% de croissance, Millenium Microfinance a connu au 31 décembre 2018, un résultat excédentaire de 39 845 190 FCFA. C’est un résultat qui selon le PCA Mr Bernard GBAGBA, mérite d’être salué. Selon ce dernier, c’est le travail abattu par l’équipe technique, et par les administrateurs de son institution, mais également avec les soutiens de leurs partenaires et surtout avec la confiance sans cesse croissante de leurs membres, qu’ils atteignent à ce jour, les 25 697 membres, disons un accroissement de 24%, soit 4948 nouveaux membres séduits en 2018.

« C’est vraiment lorsque nous faisons la comparaison par rapport à l’année 2017, où on avait gagné 50 millions FCFA, qu’on pense par rapport aux 39 millions de cette année, que le bénéfice n’est pas aussi grand. Mais nous à notre niveau, comprenons que ce sont les difficultés sociopolitiques, que nous avons connues dans le pays qui nous ont bloqué », a affirmé le numéro 2 de Millenium Microfinance Mr GBAGBA.

Une analyse qui l’interpelle à rappeler et encourager les membres de sa grande famille de microfinance, que le bénéfice de l’année 2018, n’est pas négligeable. « Malgré les difficultés de l’année précédente, nous nous portons bien économiquement. Nous faisons tout pour respecter, les ratios imposés par la BCEAO aux différentes institutions de microfinance, pour être dans les bonnes normes », laisse-t-il entendre.

A Millenium Microfinance, l’année 2018, a été d’une facture impartiale à tous les membres, et marquée par des innovations, grandeur nature pour tous les adhérents. Cette argumentation se justifie d’ailleurs par le fait qu’en matière de crédit, 15 milles membres ont été touchés, grâce notamment au partenariat, gagnant-gagant noué avec le FNFI.

« Ce partenariat avec le FNFI, nous a guidé à toucher plus de bénéficiaires. Ceci nous permet d’être pleinement dans notre mission, celui de participer à la réduction de la pauvreté », a lâché Romaric LISSANON D-G de Millenium Microfinance.

Le Directeur général de Millenium Microfinance, attire l’attention sur le produit dénommé « Éducation Assurance », qui selon ses explications, offre la possibilité à tous les membres de son institution, de postuler à chance égale, pour un prêt en guise de paiement des frais de scolarité quelque soit le montant, dès que ces derniers se retrouvent dans l’incapacité financière de le faire sans assistance.

« Aujourd’hui, il y a des écoles universitaires qui coûtent énormément. Notre constat en innovant ce produit, est que la majeure partie de nos membres, n’ait pas les moyens de payer de façon directe ces frais. Le second constat est que le non paiement dans les délais de ces frais de scolarité, occasionnent le renvoie des élèves. C’est pour ce motif que nous prenons l’engagement de payer les frais de scolarité en lieu et place de nos membres, losqu’ils se retrouvent dans l’incapacité de le faire. Mais il faut à leur tour de solder ces crédits à l’institution par fraction, en fonction de leur capacité à solder », exolique de façon précise le D-G Romaric LISSANON.

L’homme poursuit en indiquant que tout au long de l’année 2018, son institution a facilité une interconnexion de ses agences, afin de dédouaner ses membres des déplacements inutiles.

« Aujourd’hui, nos agences sont interconnectées, partout où se trouvent nos membres. Ils peuvent faire leurs opérations avec uniquement un seul numéro de compte, mais dans nos différentes agences », a-t-il indiqué.

Le Millenium Microfinance, a dans le courant du 1er janvier au 31 décembre 2018, réalisé plusieurs activités. On retient essentiellement, la formation de 100% des membres, sur les aptitudes à adopter pour parvenir à gérer sa propre activité commerciale. Selon les responsables de l’institution de microfinance, tout argent qui est prévu à servir à quelque chose, doit l’être, mais au cas échéant, c’est disent-ils  » Un détournement d’objectif de crédit ».

Au regard de ce bilan on ne plus satisfaisant, il faudrait normalement, des perspectives beaucoup plus attirantes. Le bureau national de Millenium Microfinance, le sait aussi, c’est pourquoi, il l’a prévu. En effet, l’institution propose comme perspectives à venir, le lancement du produit dénommé « Assurance crédit ». Un produit, qui sera destiné aux membres ou à leurs tiers, qui se retrouveront malades ou hors d’état de manifester leur volonté à un moment de leur vie, et qui ne disposent pas de moyens financiers, pour aller se faire soigner.

« Nous sommes en négociation, avec une compagnie d’assurance pour mettre à la disposition de nos membres malades, une assurance maladie. », a promis le D-G Romaric LISSANON.

Outre l’idée de lancer un produit d’assurance maladie, Millenium Microfinance, songe également rapprocher son administration de ses clients.

« Bientôt, nous allons ouvrir une nouvelle agence à Totsi. Avec cette nouvelle agence, nous nous rapprochons davantage de nos membres », a ajouté Romaric LISSANON D-G de la microfinance Millenium.

Dans la foulée, le PCA, Mr Bernard GBAGBA rappel avec insistance que son institution a lancé un produit relatif aux affaires immobilières. Il s’agit du produit « 2M IMMO », qui se veut un cadre d’octroi de crédit aux membres adhérents, qui nourrissent l’idée ou qui ont un projet concret de construction de maison.

« Ce produit nous permet de ne pas dépenser une somme d’argent destinée à faire autre chose, pour la construction de notre maison », a-t-il conseillé.

A ce jour, Millenium Microfinance dispose de quatre agences, dont celles d’Adidogomé, d’Agoè, de Hédzranawoé et celle de Bé, qui sert également de siège national.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here