TOGO : Survol des Chiffres et travaux de la première tranche, du projet PARTAM.

0
313

Par Impartial Actu le 10 Février 2020

(IMPARTIAL ACTU)- Le Partam contribue à l’amélioration de la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté des populations. Il est destiné à limiter les importations de riz tout en augmentant la production au niveau national. Au fond, il permet d’aménager les bas-fonds, les terres en aval des barrages et les points d’eau. Aussi, il aidera à réhabiliter les anciens périmètres hydro-agricoles. Spécifiquement, il va porter la production du riz à 5500 tonnes.

Il a été financé en deux (02) tranches : une première d’un montant de 5.375.000.000 francs CFA et une autre tranche conditionnelle de 9.759.000.000 francs CFA.

La première tranche a permis d’irriguer 360 hectares existants, de construire (06) aires de séchage, une (01) mini adduction d’eau potable, six (06) magasins de stockage.

Dans le même temps, 18 km de pistes de désenclavement ont été réhabilités et 10,5 km de pistes ont été construites ; une ligne électrique a été déployée dans la zone ; des équipements agricoles constitués de quinze (15) motoculteurs avec accessoires, douze (12) batteuses, dix (10) vanneuses et huit (08) décortiqueuses ont été acquis.

Par-dessus tout, une ligne de crédit de campagne agricole de 447 millions de francs CFA a été mise à la disposition de la Fucec Togo pour financer des activités agricoles des producteurs de la zone ; une ligne de crédit de 75 millions a été allouée pour les Activités génératrices de revenus (AGR). Précisément, près 500 producteurs sont accompagnés et formés. Parmi eux, 300 ont été alphabétisés.

Nous y reviendrons pour les informations relatives à la deuxième tranche.

Orlance Lebon

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here