Togo: Un autre parti suspend sa participation aux activités de la C14!

0
474

Togo: Un autre parti suspend sa participation aux activités de la C14!

Publié le 28 février 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- La situation devient de plus en plus compliquée au regroupement des 14 partis (C14), de l’opposition togolaise. Depuis un moment maintenant, plus rien ne roule comme avant au sein de la C14. L’ambiance est devenue morose et est marquée par une certaine fragilité qui se fait remarquer par des défections ces derniers jours. Après le Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) et le Comité d’action pour le renouveau (CAR), c’est au parti « Togo Autrement » de Fulbert Sassou Attisso d’annoncer sa suspension aux activités de la Coalition.

L’information relative au retrait du parti « Le Togo Autrement » aux activités de la Coalition des 14 partis de l’opposition, a été rendue publique, mercredi 27 février 2019 à travers un communiqué, signé par le président du parti. La raison de ce départ de la C14 réside dans le fait que le parti veut faire cavalier seul dans sa mission de formation, de mobilisation et sensibilisation des populations, afin qu’elles deviennent elles-mêmes les actrices de leur libération.

« Depuis 18 mois, la coalition n’a pas réussi à faire aboutir les revendications qu’elle a posées et à faire avancer la lutte pour l’alternance et le changement. Le parti continue de croire dans l’unicité d’actions des forces démocratiques pour faire aboutir la lutte et reste ouvert à tout partenariat politique sincère, résolument engagé dans la voie de la réalisation de l’Alternance ». lit-on dans le communiqué.

Les échecs enregistrés par la C14 au lendemain de la lutte pour l’alternance le 19 août 2017, semblent amener Fulbert Attisso, à retourner dans l’histoire du Togo depuis les 1990, pour en déduire que la lutte aux côtés de la C14 a échoué. Pour lui il est temps que son parti passe à autre chose. « La mobilisation populaire du 19 août 2017, s’est étiolée comme c’est toujours le cas depuis 1990 », a-t-il déploré.

Ce dernier reconnaît néanmoins sa part de responsabilité dans cet échec, c’est pourquoi il propose, un changement de stratégie et culture politique au niveau de l’opposition togolaise dans sa lutte pour l’alternance. Au regard de son argumentation, on conviendra volontier, que son parti quitte la C14, mais reste toujours collé, à l’idée de voir Faure Gnassingbé quitter le pouvoir.

Aaron Roland.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here