Togo : Un nouvel élan pour le renouveau de l’hôtellerie annoncé !

0
487

Par Impartial Actu le 05 Mars 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Il y a quelques jours le gouvernement togolais par le truchement de son ministère du Tourisme a annoncé une nouvelle gouvernance dans le secteur de l’hôtellerie. Cette nouvelle méthode de diriger ledit secteur devrait déboucher sur la mise à niveau de 700 unités d’hébergement, toutes catégories confondues que compte le pays. Ce, afin de leur conférer un label de qualité, porteur pour la compétitivité de la Destination Togo, en ligne avec l’axe 1 du Plan National de Développement où les pouvoirs publics ambitionnent de mettre en place un hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région.

Il s’agira d’instaurer une nouvelle gouvernance dans le sous-secteur, de renforcer les capacités des personnels et encourager la construction et l’exploitation d’unités hôtelières selon les normes internationales. Le plan est basé sur une relance du secteur pour la promotion du tourisme d’affaires. Objectif : redonner au secteur touristique de sa superbe d’antan.

En dépit de sa petite superficie, le Togo est un pays qui regorge une diversité de paysages répartis dans ses cinq (05) régions. Aujourd’hui, on note une existence de plus de 700 établissements du plus haut standing au plus bas, sur toute l’étendue du territoire. L’hôtellerie contribue nettement à l’économie nationale (à hauteur de 8%) et à l’emploi. En 2017, le cumul des chiffres a fait état de 12.000 emplois dont 70% pour les femmes et un chiffre d’affaires annuel de 45 milliards de francs CFA.

Nouvel élan

L’Etat envisage de réhabiliter les hôtels publics tels que « Tropicana », « La Paix » et d’autres encore. Pour y parvenir, un accord pour la gestion de l’Hôtel 2 Février de Lomé a été signé à Dubaï entre le groupe Kaylian, administrateur actuel de l’hôtel et Emaar Hospitality Group, conglomérat immobilier basé à Dubaï.

D’autres actions allant dans ce sens sont en cours de réalisation, notamment une « mise à niveau de 700 unités d’hébergement (toutes catégories confondues), le projet de construction d’une station balnéaire avec un port de plaisance, d’un hôtel 5 étoiles de 400 chambres et d’un autre hôtel de grand standing 4 étoiles » prévoient les autorités.

Serge Essiwolou.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here