Togo : une politique nationale de sécurité routière, pour plus d’assurance sur les voies

0
268

Par la Rédaction le 22 Décembre 2020

(IMPARTIAL ACTU)- La préservation de la paix et la sécurité à tous égards est le premier grand point des objectifs quinquennaux du chef de l’Etat togolais. Celui-ci veut créer, peu importe le prix, les conditions nécessaires pour un pays sûr, stable et dans lequel le danger ne planerait pas constamment sur les populations.

Au premier semestre de 2020, il a été enregistré 2 627 accidents routiers pour 241 décès et 3 734 blessés. Plus de deux tiers de ces décès (164) ont été occasionnés par des accidents impliquant les engins à deux roues. Cet inquiétant constat a motivé les pouvoirs publics à mettre en place une stratégie appropriée pour résorber progressivement le fléau.

La politique nationale de sécurité routière a été approuvée en Conseil des ministres, mercredi 18 novembre 2020. C’est une initiative d’envergure destinée à renforcer la sécurité sur les routes togolaises, réduire d’au moins 50% les accidents et la mortalité consécutive.

Elle repose sur 05 piliers que sont le management, les infrastructures, la qualité des véhicules, les usagers et les secours, autour desquels un plan d’actions prioritaires est élaboré. Sur 02 ans représentant la phase d’urgence, plus de 03 milliards de francs CFA seront réunis pour mettre en œuvre la politique.

L’un des résultats escomptés est le renforcement des dispositifs de surveillance et de contrôle avec une amélioration de la prestation des services en charge de la sécurité routière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here