Togo : une salle de boxe pour améliorer la sensibilité physique de la police nationale

0
123

Par René DOKOU le 13 Août 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Dans sa mission d’assurer la sécurité de la population civile, sans toutefois faire usage des armes, la police nationale a besoin de la sensibilité physique de ses agents. C’est partant de ce constat, que le ministère en charge des sports et des loisirs a initié en collaboration avec le champion togolais de la boxe Prinz Lorenzo, la construction d’une salle de boxe au profit du Groupe d’intervention de la Police nationale.

Aider les forces militaires et paramilitaires à se servir de leurs forces physiques

Les clés de ladite salle ont été reçues jeudi 12 août 2021, des mains de Mme Lidi Bessi-Kama, ministre en charge des sports par Yark Damehane, ministre de la sécurité et de la protection civile.

La capacité physique des agents des forces militaires et paramilitaires n’est aucunement remise en cause, mais le but est de leur permettre à ceux-ci de ne pas forcément faire usage de leurs armes en cas de difficultés.

« C’est avec un plaisir, que nous vous remettons les clés de ce joyau. Notre objectif est de contribuer efficacement, au renforcement de la sécurité des forces armées togolaises. La boxe est un sport dynamique qui permet de donner plus de tonus à nos polices », a glosé, Mme Lidi Bessi-Kama, ministre en charge des sports.

Le GIPN amoureux du projet

De fait, cette salle contribuera à renforcer la capacité physique des éléments de la police nationale. C’est d’ailleurs, une initiative aux remerciements multiples, en commençant par Gbidimi Komlan, Commandant du Groupe d’intervention de la police nationale, qui dit : « Nous remercions le ministère en charge des sports qui a mis ce joyau à notre disposition. Nos remerciements vont également à l’endroit du ministère de la sécurité pour le choix porté sur notre unité ».

« Au nom de la police nationale, je dis un sincère merci à mon collègue en charge des sports. Le sport fait partie de la profession policière. Sans le sport ni endurance, on est pas policier. Mais sans infrastructures, on ne peut pas pratiquer le sport. Avec ce joyau, je garde l’espoir que des champions sortiront de cette salle », a agrémenté, Gal Yark Damehane.

Deux minutes de démonstrations de la boxe

Une équipe de boxeurs dirigée par Akpovor Alex, coach de Prinz Lorenzo a démontré pendant plus de deux minutes, une partie de gestes de la boxe (pompes, coups de gangs, gestuelles…). Séduits plusieurs hommes de rangs du Groupe d’Intervention de la Police Nationale (GIPN) qui gousillaient hilarant en arrière plan au début, murmurent quant aux atouts de cette initiative qui va leur permettre, d’émerger dans le domaine de la boxe.

Les équipements sportifs en place : don de Prinz Lorenzo

Dans cette salle de boxe nouvelle, l’installation : l’on retient la présence : de sacs de boxe accrochés, des cordes, des gangs de boxes, la sonorisation, ce qui est d’ailleurs, une contribution de Prinz Lorenzo.

« Ma contribution dans la mise en œuvre de ce projet, est la fourniture d’équipements sportifs, que j’ai mis à la disposition du ministère des sports depuis 2018 », a indiqué, Prinz Lorenzo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here