Togo : vers un plan d’action robuste, pour plus d’accompagnement aux filières agricoles

0
160

Par René DOKOU le 16 juillet 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Les organisations interprofessionnelles du secteur togolais de l’agriculture, sont en atelier du 15 au 16 juillet 2021 à Lomé. La rencontre s’inscrit dans la vision du gouvernement d’assurer la bonne santé des filières agricoles en vue de permettre au pays d’équilibrer un tant soit peu sa balance commerciale et dépendre moins des importations.

Pour obtenir des résultats attendus des filières (ananas, soja, fonio, maïs, anacarde, petits ruminants etc.), ces dernières doivent se doter d’un plan d’action robuste, afficher ses ambitions et exprimer ses besoins. C’est ce qui sous-tend la tenue de cette rencontre de deux jours au cours de laquelle, les participants vont approfondir le diagnostic des forces, faiblesses, opportunités et menaces de leurs différents plans d’actions.

« L’idée, c’est qu’au niveau de chaque filière, nous puissions mener des actions ciblées, faire de bonnes prévisions pour avoir les résultats escomptés », a fait savoir KPADENOU Anani Kodjogan, Directeur des filières végétales.

Et d’ajouter « La finalité sera de les accompagner à avoir des ambitions fortes au niveau de chaque filière et que les interprofessions puissent mieux travailler sur le plan de la production, de la transformation et de la commercialisation. À terme, c’est d’avoir un rééquilibrage de la balance commerciale tel que précisé dans la feuille de route du gouvernement à l’horizon 2025 ».

Au terme des travaux, le principal objectif est d’amener les participants à apporter des contributions significatives des différentes filières devant permettre de renforcer les exportations et aussi substituer les importations en développant la consommation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here