Togo : Les films « VOUS » et « Silence brisé» au Clap Ivoire 2020

0
394

Par Impartial Actu le 8 Août 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Une cérémonie de proclamation des résultats de la sélection nationale des films devant représenter le Togo au concours cinématographique Clap Ivoire 2020 a eu lieu ce vendredi 07 août dernier à Lomé.

Le jury, présidé par Joël TCHEDRE, avait à choisir parmi les 15 productions (11 films fictions et 04 documentaires) en compétition, un film de chaque catégorie pour participer à ce concours international en terre ivoirienne. Après la délibération du jury, c’est le film fiction « Vous » de Mlle Elisabeth LEMOU et le documentaire « Silence brisé » de Jean AHONTO qui ont été retenus. Ils ont été récompensés chacun avec une enveloppe de 500 000 f cfa et un trophée. Le documentaire « Le nerf de la guerre » de Koffi Segnon GBEGNON et la fiction intitulée « Exodus » de Edem Prudencio ETSE qui viennent en 2e position ont été primés individuellement avec 200 000 f cfa et un trophée. Les prix des meilleures interprétations masculine et féminine ont été décernés respectivement à Gentille HOUNDENOU et Mlle Anifatou TOBILA à qui une enveloppe individuelle de 100 000 f cfa a été remise.

La cérémonie a été présidée par le Ministre Kossivi EGBETONYO qui a exprimé son satisfecit pour l’aboutissement de cette sélection organisée dans un contexte marqué par la pandémie au Covid 19. Il s’est dit heureux que le Coronavirus n’ait pas eu raison du cinéma togolais qui « même confiné dans le fond noir d’une chambre noire, laisse jaillir sa lumière ». Pour le Ministre, la tenue de cet événement est le signe du soutien du gouvernement à l’ensemble des artistes en ces moments difficiles, mais également pour le démarrage des activités qui s’annonce. Selon lui, ce soutien une nécessité dans la mesure où la production et la diffusion des œuvres cinématographiques et audiovisuelles constituent l’un des secteurs les plus dynamiques de la croissance mondiale en raison de l’augmentation constante de la consommation des ménages, même dans l’espace UEMOA. En revanche, déplore Kossivi EGBETONYO, « le chemin vers l’apogée du cinéma dans nos pays reste jonché d’écueils, du fait du défaut d’organisation des marchés nationaux et régionaux et surtout de défis d’ordre structurel, institutionnel et conjoncturel, une part écrasante du marché étant, en effet, préemptée par des images extérieures à nos Etats ». Hormis ces enjeux économiques, le ministre a relevé la domination écrasante des images européennes et américaines qui réduisent les peuples africains à de simples consommateurs de contenus véhiculant des modes de vie, de pensée et d’agir étrangers et qui remplacent progressivement et inexorablement nos propres valeurs culturelles.
C’est pour remédier à cette situation dommageable que le gouvernement a entrepris un certain nombre d’actions par la mise en place d’un corpus juridique adéquat et l’inscription du cinéma domestique togolais dans le Plan national de développement (PND). La révision du mode de fonctionnement du Fonds d’aide à la culture (FAC) a aussi permis de dédier une part substantielle du financement de ce fonds au secteur du cinéma en 2020. Aux heureux lauréats, Kossivi EGBETONYO a rappelé que la réception des prix mis en compétition ne doit pas être la fin de leurs efforts mais ils doivent passer la porte de la cour des « grand » cinéastes togolais en défendant, le moment opportun, les couleurs du pays et portant haut le flambeau de la patrie.
Le concours international Clap Ivoire, en raison de la pandémie au Covid 19, au finalement lieu en septembre 2020 en république de Côte d’Ivoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here