Togo : Zoom sur les trois principales composantes du Pro-Santé

0
351

Par Impartial Actu le 03 Avril 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Au cours des dernières années au Togo, la population était confrontée à un manque criard d’infrastructures sanitaires, provoquant ainsi des fausses couches chez les femmes enceintes, et même des décès. Une situation alarmante qui a amené les autorités du pays à mettre en place le Projet de renforcement du système sanitaire-Santé reproductive et droits sexuels au Togo (Pro-Santé).

Lancé en juin 2018, il s’étend sur une période de trois (03) ans dont la phase pilote s’est déroulée dans la région de la Kara. Le projet vise à améliorer la santé de la population togolaise en particulier dans le domaine de la santé reproductive.

Il repose sur trois (03) principales composantes : l’amélioration de la qualité des soins dispensés aux services sanitaires ; le renforcement de la coopération entre les différents secteurs et la société civile avec le secteur sanitaire ; le renforcement du système de santé dans sa globalité.

Il s’inscrit dans la politique sanitaire qui vise à l’horizon 2022, la réduction de la mortalité maternelle de 401 à 250 décès pour 100.000 naissances vivantes.

Pro-Santé veut également réduire la mortalité néonatale de 27 à 17 pour 1000 naissances vivantes, la mortalité infanto-juvénile de 88 à 59 pour 1000 naissances vivantes et la natalité chez les adolescentes de 85 à 56 pour 1000. Le projet a permis de mettre en place un système de gestion de la qualité dans 30 centres de santé de la région de la Kara.

David Tisserand

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here