Togo : la FTAI lancée pour une pérennité assurée des PME innovantes

0
212

Par René DOKOU le 21 juillet 2021

(IMPARTIAL)- Le bureau PNUD-Togo avec l’appui de son laboratoire d’accélération des ODD en collaboration avec le Fonds d’appui aux Initiatives Économiques des Jeunes (FAIEJ) a lancé lundi la Facilité Togolaise pour l’Accélération et l’Innovation (FTAI). Il s’agit d’un projet innovant au bénéfice des initiatives entrepreneuriales.

Ce projet a été lancé au cours d’une cérémonie qui marque également le lancement de l’appel à candidature : la FTAI lancée pour une pérennité assurée des PME innovantes pour la sélection des 10 premières PME et sociétés coopératives qui opèrent dans les secteurs de la transformation agro-alimentaire, les TIC, les services et la logistique, l’agriculture et l’élevage. 500.000 dollars c’est le montant global de ce projet qui a pour objectif d’aller au chevet des projets entrepreneuriaux à fort caractère innovant au Togo en vue de les rendre pérennes. La FTAI vient ainsi résoudre, les problèmes de manque de financement ou encore de prêts à taux d’intérêt trop élevés qui entraînent la disparition de jeunes entreprises.

« La Facilité Togolaise pour l’Accélération et l’Innovation constitue ainsi une réponse aux inquiétudes des initiatives innovantes, puisqu’elle offre un mécanisme d’absorption du risque lié à l’accompagnement des jeunes entreprises en croissance et au lancement des projets innovants qui peuvent avoir une forte valeur ajoutée pour l’économie nationale » a résumé Sahouda Gbadamassi-Mivedor, Directrice Générale du FAIEJ.

« Le PNUD consacrera chaque année au moins 265 millions de FCFA au financement de la Facilité » a promis Aliou Mamadou DIA, Représentant Résident du PNDU au Togo.

Un soutien du PNUD qui ne date pas d’aujourd’hui !

Selon Komi Aokou responsable de l’exploration du laboratoire d’accélération du PNUD, depuis quelques années, le PNUD apporte un soutien sans faille pour rehausser la capacité à entreprendre des jeunes togolais. La FTAI, initiative du PNUD est une facilité qui agit comme un fonds et qui permet (i) d’accélérer les entreprises existantes avec à la clé une place de choix aux PME et (ii) d’innover au sein des entreprises.

La certification des Incubateurs

Dans leur traditionnel rôle d’accompagnement les startups dans tout leur parcours, les Incubateurs devront selon les exigences du PNUD donner un encadrement de qualité à ceux-ci.

« La certification des Incubateurs leur donne du tonus à mieux accompagner les startups qui sont les troisième bénéficiaires de cette facilité. Avec l’accompagnement des Incubateurs, les startups sont donc éligibles à recevoir des subventions pour lancer leurs innovations. Ils pourront également bénéficier des aides du crédit supplémentaire auprès des institutions financières partenaires du FAIEJ avec lequel le PNUD travaille sur ce projet », Komi Aokou responsable de l’exploration du laboratoire de l’accélération du PNUD.

Le projet offre 60 millions par an aux jeunes entreprises

L’initiative FTAI se conforme déjà à la charte des PME en vigueur au Togo indique Komi Aokou. Le montant de 60 millions FCFA ajoute-t-il, que le projet veut mettre à la disposition des PME en guise d’accompagnement est raisonnable. « 60 millions FCFA par an, c’est 5 millions FCFA par mois. Pour une entreprise qui est petite ou moyenne, ce montant est le chiffre d’affaires raisonnable et quand on enlève les ressources on se retrouve avec peut-être 1 million le mois. Donc une entreprise qui n’arrive pas à atteindre 1 million FCFA par mois ne peut être considérée comme une PME », a-t-il indiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here