Troubles anormaux de voisinage : Dix Églises fermées à Lomé.

0
432

Publié le 14 Mars 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- L’ambiance de certaines églises implantées pas du tout loin des quartiers généraux à Lomé constituent de véritables casse-têtes pour les riverains. Souvent considérées comme principales auteures de troubles anormaux de voisinage, les églises, plus précisément dix églises ont reçu la visite de la police des cultes habilitée à poser son véto pour l’assainissement de ce secteur.

Avec la collaboration sans incrédulité de l’Agence Nationale de Gestion de l’environnement (ANGE), la police des cultes a dans l’exercice de ses prérogatives de puissance publique, fermé dix églises à Lomé. Ceci dans le seul souci de rétablir la tranquillité sonore qui devrait prévaloir dans les quartiers en l’absence de ces églises.

On compte dans l’effectif des églises fermées : l’Eglise de la seconde venue du christ de Jésus-Christ sise à Yokoe, la mission mondiale pour la gloire de Dieu, le centre international des prières « Guetscheman », l’Eglise house Hold kings Churchill, l’Eglise la vie du Christ du monde, l’Eglise Dieu peut tout et l’Eglise de toutes les nations, le réseau du saint Esprit.

A l’évidence il est quasiment soutenable que cette descente de la police des cultes ait déjà été fait l’objet d’éventuelles mises en garde. Par ces motifs, les responsables des églises concernées devront dorénavant se conformer aux exhortations de la police administrative pour éviter ces genres de sanctions dans l’avenir.

Pour le Directeur des cultes, le chef d’Escadron Beleyi Bediani, ces fermetures sont des moyens auxquels, il pouvait soulager les populations qui sont victimes des abus religieux.

« Ces fermetures loin d’être une activité de répression, sont une œuvre de salubrité publique », a indiqué le Directeur.

C’est un avertissement qui interpelle des prêcheurs ambulants qui sont souvent munis des appareils de sonorisation.

À la question de savoir si la police des cultes iraient jusqu’au bout de leurs actes, le Directeur des cultes Beleyi Bediani a exprimé sa volonté de poursuivre ses actions jusqu’à l’intérieur du pays. « Ses actions se poursuivront sur l’ensemble du territoire en vue d’assainir le milieu », a souligné Mr Beleyi Bediani.

Marcel Cassanova.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here