UE-Togo : consolidation du processus démocratique

0
182

Par la Rédaction le 18 Mai 2021

(IMPARTIAL ACTU)- L’Union européenne accompagne le Togo dans ses efforts de consolidation du processus démocratique. Les deux parties tiennent régulièrement des sessions de dialogue politique pour faire le bilan des progrès réalisés en matière de gouvernance politique, économique ainsi que dans le domaine de la paix et de la sécurité.

L’instance européenne fournit dans ce contexte des appuis techniques et financiers aux institutions de la République notamment l’Assemblée nationale, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) de même qu’aux collectivités territoriales.

Toujours en faveur des institutions de la République, d’autres initiatives ont été également mises en œuvre. Il s’agit entre autres du Programme d’appui aux processus électoraux (PAPE) et du Programme d’appui institutionnel (PAI).

L’UE s’investit également dans le renforcement de la justice, en contribuant à l’amélioration des prestations des professionnels de ce secteur. Tout récemment, un projet a été mis en œuvre dans ce sens pour accompagner l’École nationale de police.

Un autre axe d’action est l’appui aux Organisations de la société civile (OSC) à travers des initiatives comme le Projet d’appui à la Société civile et à la réconciliation nationale (PASCRENA) financé à hauteur de 6 millions d’euros soit 3,9 milliards de FCFA et le Programme de consolidation de l’Etat de droit et du monde associatif (Pro-CEMA).

L’Union européenne a accompagné le Togo dans sa stratégie de renforcement de la gouvernance politique et de promotion des droits de l’homme, à travers des projets dont le financement estimé à 17,195 millions d’euros soit 11, 2 milliards de FCFA. On peut citer :
le Projet d’Appui à l’Autonomisation de la femme et son insertion dans le dialogue politique au niveau local au Togo (PAAF) financé à hauteur de 0,99 millions d’euros soit 651,4 millions de FCFA
le Projet de Soutien aux défenseurs des droits de l’homme d’un coût global de 0,498 millions d’euros soit 327 millions de FCFA
le Projet Quartiers d’avenir : protéger et réinsérer les personnes en conflit avec la loi dont le financement s’élève à 0,5 millions d’euros soit 328 millions de FCFA
le Programme d’Appui au Secteur de la Justice (PASJ) d’un coût global de 8 millions d’euros soit 5, 25 milliards de FCFA
le Projet d’Appui à la Formation de la Police (PAFP) évalué à 3 millions d’euros soit 1,97 milliards de FCFA
le projet de Promotion des Droits des adolescents à la santé génésique au Togo financé à hauteur de 4,2 millions d’euros soit 2,8 milliards de FCFA.
En matière de paix et de sécurité, l’Union européenne appui également le Togo dans ses efforts de stabilisation de la sous-région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here