Une campagne de vaccination réactive contre l’épidémie de méningite, se déroulera dans trois districts de Dapaong du 11 au 15 avril prochains.

0
550

Publié le 10 Avril 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- Une campagne de vaccination de riposte contre les cas sporadiques de méningite, constatée depuis quelques semaines au nord du Togo, notamment dans la région des savanes, demarre demain jeudi 11 avril pour prendre fin le lundi 15 avril prochain. L’information a été donnée ce mercredi après-midi au cours d’une conférence de presse tenue à l’hôtel Dapaong. La campagne de vaccination de riposte contre ces cas sporadiques de méningite, concerne trois districts à savoir : Kpendjal ouest, Oti et Kpendjal. La rencontre a été présidée par le Médecin-colonel AWOUSSI Sossinou, Secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique.

Depuis quelques semaines, certaines localités de la région des savanes connaissent des cas sporadiques de méningite. Une situation qui a amené le gouvernement à travers le ministère de la santé et de l’hygiène publique à entreprendre une série d’actions préventives et réactives d’où une commande de vaccins contre le germe causal.

En effet, grâce à la collaboration des partenaires techniques et financiers, ces vaccins sont arrivés au Togo et convoyés vers la région des savanes pour une campagne de vaccination de riposte. En fait, la région des savanes est une région endémique aux méningites. C’est à dire, qu’il y a toujours des cas toutes les saisons avec différents germes.

Selon le secrétaire général du ministère de la santé et de l’hygiène publique Médecin-colonel Awoussi Sossinou, cette campagne aura lieu du jeudi 11 avril au lundi 15 avril 2019 et va concerner les personnes âgées de 2 à 29 ans.

Selon les informations rendues publiques lors de la conférence de presse, la cible de la campagne est estimée à 164 891 répartie comme suit : district de Kpendjal-ouest 85 686, district de Kpendjal : 50 461 et district d’Oti : 28 744.

« Pour cela, j’invite nos communautés, les leaders d’opinion, les leaders religieux, les autorités, les partenaires techniques et financiers, les Organisations de la Société Civile, les sociétés publics et privées et les autres parties prenantes à s’impliquer davantage dans cette campagne en mobilisant autours d’eux la population cible à se faire vacciner. J’invite également et surtout les autorités sanitaires, les agents de santé et les agents de santé communautaires à œuvrer inlassablement pour la réussite de la campagne de vaccination réactive contre l’épidémie de méningite qui sévit dans la région des Savanes », a indiqué le S-G du ministère en charge de la santé publique au Togo.

Aaron ROLAND.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here