Vers une gestion concertée des ressources en eau du bassin de la Volta.

0
300

Par Impartial Actu le 1er Août 2019

(IMPARTIAL ACTU)-Un atelier régional de validation du rapport de l’étude de renforcement de capacités en gestion des ressources humaines et du manuel des procédures administratives, comptables et financières de l’Autorité du Bassin de Volta, s’est ouvert ce mardi 30 juillet à Lomé.

Prévu pour 72 heures, le présent atelier est organisé par l’Autorité du Bassin de la Volta (ABV) et ces partenaires à l’intention des points focaux nationaux, des spécialistes en gestion des ressources humaines des 6 pays que comporte le ABV.

Objectif: examiner et valider les rapports déposés par le consultant comprenant cinq documents : le manuel des procédures élaboré par la direction de l’administration et des finances incluant sept procédures.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet de mise en œuvre du Programme d’action Stratégique du Bassin de la Volta (VSIP). Il vise également à renforcer la capacité institutionnelle de l’ABV en vue d’améliorer la gestion concertée des ressources en eau du bassin de la Volta.

Pour M. AMIDOU Yanoba, consultant du bassin de la volta, ce nouveau document apportera trois changements majeures: notamment arriver à faire rentrer au sein de l’ABV une culture de la gestion axée sur les résultats, revoir le système de rémunération puis garantir aux partenaires financiers que la gestion des ressources financières s’opèrent dans les meilleures conditions et conformément aux standards en la matière.

M. DESSOUASSI Yaovi Robert, directeur exécutif de l’Autorité du Bassin de Volta a dans son allocution reconnu que l’homme est l’épicentre du développement dans tous les entreprises.
« Aucune entreprise au monde ne peut prospérer sans les ressources humaines. L’homme est au cœur de tout, c’est pour cela que cette rencontre servira de cadre de discution des textes fondamentaux régissant les ressources humaines, » a t-il laissé entendre.

Porté sur les fonds baptismaux le 19 janvier 2007 à Ouagadougou, l’Autorité du Bassin de la Volta est une organisation africaine créée par les pays qui ont en partage le bassin de la Volta : Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali et le Togo. Elle est chargée de veiller à la gestion rationnelle et intégrée des ressources du bassin de la Volta, à la sauvegarde de l’environnement et de l’écosystème du fleuve.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here